spot_img

Grève à Total: L’Onep annonce la reprise du travail après 11 jours de débrayages…

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)- L’Organisation Nationale des Employés du Pétrole (Onep), a annoncé ce vendredi qu’il suspendait provisoirement sa grève dans les installations du groupe français Total, après 11 jours de débrayages, notamment pour des questions de primes et d’évolution de carrière. Mais menace de reprendre le mouvement si aucune suite n’est donnée à ses revendications.

Pour l’Onep, c’est «un repli stratégique pour mieux apprécier les événements, en gardant la pression d’un retour à la grève à tout moment», précisé Sylvain Mayabi Binet, le secrétaire général de l’Onep par intérim.

Si l’Onep affirme qu’«en fonction de l’évolution ou non de la situation de leur cahier des charges, la grève pourrait être relancée pour les 4 jours restants», le syndicat représentant les salariés du pétrole signale qu’«à ce stade, aucune proposition de la part de Total Gabon n’a été initiée».

 «Sur le fond, je suis frappé par la nature des demandes de l’Onep qui portent essentiellement sur la création de nouvelles primes et autres bonus, alors même que, malgré le contexte, nos collaborateurs sont, d’après des enquêtes indépendantes, parmi les mieux rémunérés du secteur et ont bénéficié d’augmentations de salaires et de versements de primes représentant en moyenne jusqu’à deux mois de salaire par an sur les trois dernières années» a fait valoir Henri-Max Ndong Nzue, le patron de la filiale du groupe pétrolier, dans un entretien accordé le 4 juillet au quotidien L’Union.

Le Gabon produit environ 200.000 barils de brut par jour, selon des chiffres américains. Total produit au Gabon environ 54.000 barils par jour. L’opérateur français a réalisé un chiffre d’affaires de 708,5 millions d’euros en 2017, en hausse de 14 % par rapport à l’exercice précédent.

 

 

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille