spot_img

Journée de l’enfant africain: Les mineurs de la prison centrale de Libreville à l’honneur

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)- Le Premier Ministre, Emmanuel ISSOZE NGONDET a rehaussé de sa présence à la célébration de l’Enfant Africain ce lundi 30 juillet 2018, à la Prison Centrale de Libreville. La journée de l’enfant africain est organisée chaque année depuis le 16 juin 1991 par l’Organisation de l’unité africaine, en souvenir du massacre de centaines d’enfants lors d’une marche pour leurs droits à Soweto (Afrique du Sud) par le pouvoir de l’apartheid le 16 juin 1976.

Le thème choisi cette année : qu’«aucun enfant ne soit laissé pour compte», par le Comité des Experts de l’Union Africaine souligne la nécessité d’organiser un plaidoyer auprès des institutions et des politiques. C’est l’occasion de rappeler aux gouvernants les responsabilités dans la protection des enfants, de prendre de nouveaux engagements pour leur épanouissement et aussi de sensibiliser le public. Les événements doivent être festifs et ludiques, car il est l’essentiel d’associer les plus jeunes à la défense de leurs droits.

Un thème d’autant plus pertinent dans le contexte actuel du pays car, le Gabon promeut l’Egalité des chances et l’appui aux plus vulnérables dans ses stratégies et programmes nationaux. Aussi, le thème retenu qui est en parfaite harmonie avec le thème global, vise : « l’épanouissement des enfants en milieu carcéral ».

«La présence du Premier ministre, réaffirme l’intérêt que les plus hautes autorités accordent à l’enfance en général et en particulier aux enfants affectés par de multiples vulnérabilités et dans le besoin d’attention et d’appuis significatifs et spécifiques. L’organisation de cette journée au sein du milieu carcéral est une occasion pour les pouvoirs publics de conscientiser ces mineurs et leur rappeler qu’ils ne sont pas des parias de la société», lit-on sur la page Facebook de la Primature.

L’organisation de cette journée au sein du milieu carcéral est une occasion pour les pouvoirs publics de conscientiser ces mineurs et leur rappeler qu’ils ne sont pas des parias de la société.

La journée mondiale de l’enfant africain est un rappel des milliers d’enfants sud-africains qui ont courageusement fait entendre leur voix pour leur droit à l’éducation il y a près de 40 ans. Que leur souvenir soit une source d’inspiration pour que les leaders d’aujourd’hui fassent le nécessaire afin de garantir le même droit à des millions d’autres enfants africains aujourd’hui et dans les années à venir.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille