spot_img

JUSTICE : 20 ANS DE PRISON POUR DEUX VIOLEURS D’ENFANTS TOUJOURS EN LIBERTÉ

Le 13 avril dernier la Cour d’appel judiciaire de Port-Gentil a condamné Alban Ulrich Nzoutsi, et Henri Davy Nzamba. Les deux individus sont condamnés à 20 ans pour viol sur mineur de moins de 15 ans.

Un verdict prononcé en l’absence des condamnés qui n’ont toujours pas été arrêtés par les forces de l’ordre. Reste à savoir si les condamnés se mettront à la disposition des autorités ou si les forces de l’ordre sont en capacité de procéder à ses arrestations.

Même si la date des crimes n’a pas été livré par nos confrères de l’Union qui relatent les faits, on peut aisément croire que depuis plusieurs années Ulrich Nzoutsi et Davy Nzamba circulent libres de leurs mouvements, mettant en danger l’intégrité de nombreuses jeunes femmes dans le Gabon.


Pour rappel, un procès par contumace et une condamnation par contumace désignent une décision judiciaire prononcée par un juge à l’issue d’un procès, en l’absence du condamné, qui se trouve en état de fuite.

sabrina
sabrina
Community manager chez medias241
Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille