spot_img

Gabon: Affaire Ngambia, Coup de théâtre au tribunal !

Attendu devant la cour criminelle spéciale (CCS) ce mercredi 13 mars, pour corruption présumée sur l’affaire du tronçon Akieni-Onga, Magloire Ngambia ne s’est pas présenté devant la barre.

Le parquet général, censé extraire l’ancien tout-puissant ministre de la Promotion des investissements, des Transports, des Travaux publics, de l’Habitat, du Tourisme et de l’Aménagement du territoire de la prison, n’était pas non plus présent.

La présidente de la cour criminelle spéciale, Me Paulette Ayo Mba ne s’est pas fait prier pour crier au complot.

«Comme vous pouvez, le constater, le prévenu Magloire Ngambia n’est pas dans la salle d’audience. Il a refusé de se présenter et le parquet général n’est pas aussi présent (…) il se trouve qu’il y a des forces obscures qui s’opposent à ce que les voleurs, ceux qui ont détourné l’argent de la République, ne soient pas jugés », a tonné Me Ayo Mba.

Elle a juré de faire tout ce qui est en son pouvoir « pour que justice soit rendue et les coupables répondent de leurs actes.»

Magloire Ngambia comparaît pour des faits de corruption dans l’affaire des travaux de l’axe Akieni-Onga, dans l’est du pays, chiffrés à 60 milliards de francs CFA et payé. Pourtant, cette route n’a pas connu un début de travaux.

L’avocate de Ngambia, Me Alicia Ondo a dénoncé la sortie de la présidente de la CCS estimant que ses propos sont tout sauf du droit et que sont client semblait déjà avoir été jugé coupable par cette cour.

Marianne IWANY

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille