spot_img

JUSTICE: Pas de libération pour les ex-agents de BGFI BANK.

Incarcérés depuis février 2017, les ex-agents de BGFI Bank, accusés de piratage du système informatique de la banque,  resteront encore dans les geôles de la prison. Les avocats de la maison viennent de faire appel.

Le tribunal de Libreville, sur l’affaire des ex-agents de la structure bancaire BGFI Bank, a donné son verdict “Attendu qu’il ne résulte pas d’informations suffisantes contre les accusés, il y’a lieu d’ordonner un non lieu en leur faveur” Malgré ce verdict, Anon Edgar, Rachid Kourss, André Kana, Jean Fernand Vacherot, Patrick Paul Léon Oligui, Elysée Trésor Sima, Bouckat Bou Nzuiengui Kéri, Koffi Duhè, Nguema Tchang, Bakovo Aimé et Lionnel Nguelet resteront encore dans la prison centrale de Gros Bouquet car celui qui était leur ancien patron a ordonné à ce que les avocats de BGFI fassent appel sur ce problème qui remonte dans la nuit du 04 au 05 février 2017. Cette nuit, la banque avait été attaqué par des pirates qui avaient pour ambition de soutirer près de 13 milliards de nos FCFA à la structure bancaire. Intercepté par ceux cités sous-dessus, la banque ne perdra plus que près de 2 milliards. Après leur incarcération, un certain Diallo, recherché dans le cadre de cette affaire et arrêté  en Europe, avait avoué être à la base de ce projet machiavélique avec le soutien de sa taufe au sein de la structure Roland Mouguengui. Après ces aveux, que compte faire l’administrateur de BGFI Bank de ces 11 accusés? la question reste en suspend.

Pierre Rolland

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille