spot_img

La route Port-Gentil – Omboué livrée à la circulation en septembre 2019

Le gouverneur de la province de l’Ogooué-martime, Patrice Ontina, a annoncé le 3 juin 2019, que la route Port-Gentil – Omboué sera livrée à la circulation en septembre prochain. C’est le deuxième plus important chantier d’infrastructures de l’histoire du Gabon.

En visite sur le chantier de construction du pont reliant Port-Gentil à Omboué, accompagné par l’ancienne présidente du conseil departemental de Bendjé et des responsables locaux des administrations publiques, Patrice Ontina n’a pas s’empêcher de reconnaître que les travaux de construction de ce tronçon sont en voie de finition.

D’après le gouverneur de l’Ogooué-maritime, la première partie de l’infrastructure colossale sera très prochainement ouverte entièrement à la circulation, précisément en septembre 2019.  »Je suis venu voir l’État d’avancement de ce vaste chantier. Les travaux vont bon train, et ils ont atteint un niveau de réalisation de 98 % ».

Il a expliqué que cet impressionant chantier constitue l’une des plus grandes infrastructures de génie civil, après celle du chemin de fer Transgabonais. Il va permettre de désenclaver la province de l’Ogooué-maritime, en favorisant certaines activités pour le bien-être des Gabonais.

Poursuivant ses propos, le gouverneur n’a pas manqué de tirer un coup de chapeau aux responsables de China Road and Bridge Corporation (CRBC), entreprise qui réalise le projet, pour le respect des délais du contrat et des normes environnementales dans la construction de cette route et du pont.

Rappelons que l’infrastructure compte deux ouvrages d’art, notamment le pont d’Ozouri (4, 707 km) et le pont sur la lagune Nkomi (4,577 km).Mais seul l’ouvrage de l’axe Port-Gentil-Omboué, sera livré.

Outre les deux imposants ponts, l’ouvrage consiste à la construction d’une nouvelle route de 93 km qui part de Mbenga, situé à 22 km, au sud de Port-Gentil, et qui longue la côte atlantique vers le sud jusqu’à Omboué. Elle est construite sur le fleuve Ogooué, à l’embouchure gauche.

Cette infrastructure est réalisée grâce à un partenariat public-privé et un cofinancement du Fonds routier du Gabon et de la banque chinoise Eximbank, qui a nécessité plus de 350 milliards de francs CFA.
Pamphil EBO

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille