spot_img

Le SENA organise jusqu’au 29 décembre un atelier sur la pratique de l’APC au primaire.

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)-Destiné  au renforcement des capacités de ses membres, le Syndicat de l’Education Nationale (Séna) organise du 27 au 29 décembre à Libreville-Est, un atelier orientée sur la pédagogie d’intégration dont le thème s’intitule : «Appropriation de l’Approche par les compétences de base (APC) au primaire».

L’objectif principal étant, de renforcer les capacités des enseignants sur l’APC.

«Nous réfléchirons sur les stratégies d’utilisation des guides et des cahiers de situation, afin de contribuer à l’amélioration des résultats scolaires des élèves via l’amélioration des performances professionnelles des enseignants en matière d’APC » a dit Fridolin Mvé Messa, le secrétaire général du Séna.

Axé sur la pédagogie d’intégration, un domaine de concepts primordiaux adoptés en vue d’acquérir plus de connaissances, à travers l’existence des outils d’évaluation tant réclamés par les enseignants et les délégués syndicaux, pour la bonne qualité de l’enseignement primaire au Gabon et en prenant en compte toutes les difficultés qui font souvent l’objet d’un dysfonctionnement dans la pratique de leur métier, cette réunion a pour «rôle de maîtriser les concepts fédérateurs»

«Cet atelier de formation permettra aux enseignants du primaire, d’élaborer les situations-problèmes en utilisant les cahiers de situations dans les classes », a affirmé l’inspecteur pédagogique, formateur et expert national François Nguembi.

Réunissant les enseignants de diverses circonscriptions scolaires de la province de l’Estuaire, les experts du Ministère de l’éducation nationale, le travail pour trouver les voies-et-moyens afin d’améliorer la qualité de l’enseignement au primaire, l’élaboration de situations ciblées, l’implémentation de la réforme et le rôle du système éducatif gabonais, sera fait par les 10 groupes en commission et devrait aboutir à : «L’élaboration des situations » et « Utilisation des supports»

«Davantage de moyens humains et matériels doivent être mis sur les formations initiale et continue, ainsi que sur la mise à disposition des enseignants des documents cibles, et ce, aussi bien en milieu urbain que rural. Comment en effet penser pratiquer l’APC sans documents cibles ? Ni l’ingéniosité, ni le dévouement de l’enseignant ne peuvent permettre cela», a indiqué Fridolin Mvé Messa, le secrétaire général du Séna.

L’impact de l’APC dans le monde de l’éducation et des sciences humaines en général

L’influence de l’APC dans le domaine de l’éducation et de la formation est considérable. À vrai dire, ces programmes mettent l’accent sur la démonstration du savoir plutôt que sur le savoir lui-même. Cette façon de procéder interpelle un nombre grandissant de critiques qui craignent à juste titre de voir les connaissances céder le pas aux compétences, en d’autres termes, de devoir constater l’accélération de l’avènement d’une société axée uniquement ou presque sur la performance.

Pour l’instant, l’approche par compétences préconisée par les pouvoirs publics ne saurait à elle seule apporter une réponse satisfaisante à toutes les questions qui se posent dans le domaine de l’éducation. Par ailleurs, le fait de procéder par exclusive en mettant l’accent de façon radicale sur l’élève au détriment de l’enseignement (ou de l’apprentissage) conduit à une situation très différente quand il s’agit de passer à la pratique.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille