spot_img

LIBERTÉ PROVISOIRE DE BERTRAND ZIBI : LA COUR D’APPEL SE DÉSENGAGE

La Cour d’appel de Libreville s’est prononcée ce mardi 24 février 2020, sur la demande en liberté de Bertrand Zibi Abeghe. Elle s’est déclarée incompétente, motivant son arrêt dans un volumineux rapport de plusieurs pages. L’examen de l’affaire au fond a été renvoyé au 9 mars 2020.

La Cour d’appel de Libreville s’est déclarée incompétente ce mardi 24 février 2020, « à statuer sur la demande de mise en liberté de Bertrand Zibi Abeghe au profit du ministère public».Poursuivi pour cause de troubles et de manifestations contre l’autorité de l’État, il a été placé en détention en septembre 2016.

Le 23 juillet 2019, l’ancien député de Bolossoville, a été condamné en première instance à une peine de 6 ans de prison assortie d’une amende de 400 000 francs CFA. Ses avocats avaient saisi la Cour d’appel de Libreville pour contester cette décision et réclamer sa mise en liberté provisoire.

Pamphil EBO

Livraison
Urban FM