spot_img

Pas de négociation possible pour Barro Chambrier

A la suite de la proclamation officielle des résultats des élections locales, largement dominées par le PDG, la constitution des conseils locaux fera l’objet d’alliances et autres accords.
Dans une note envoyée aux membres de son parti, le président du RHM a clairement dessiné la tendance en indiquant qu’aucun accord de cogestion avec le PDG ou ses partis alliés n’est admis et que toute personne ne respectant pas cette consigne s’exposera aux sanctions disciplinaires en vigueur.
Cependant, les élus locaux RHM pourront mettre en place des accords avec d’autres élus de l’opposition notamment de l’Union Nationale afin de peser dans la balance et de « jouer pleinement leur rôle de contrepoids à la majorité et de contrôle de l’action du bureau ».
A la vue des scores enregistrés lors des dernières élections locales, il revient aux partis de l’opposition de jouer la carte de la solidarité, sans quoi, ceux-ci ne feront qu’acte de présence au sein des conseils locaux.
Au moment où la population attend de réelles avancées et une amélioration de leurs conditions de vie significative, espérons qu’au nom des guerrres politiques, les actions bénéfiques aux Gabonaises et Gabonais ne seront pas bloquées par la cohabitation dans certains bureaux.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille