spot_img

PLUS DE 66 MILLIARDS POUR RELOOKER LE TRANSGABONAIS

La Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG), a obtenu trois prêts d’un montant de 101,2 millions d’euros, soit plus de 66 256 000 000 FCFA. Ce lifting permettra de faire circuler 16 trains par jour sur la voie ferrée.

La premier prêt bouclé auprès de la Société Financière Internationale (SFI), d’un montant de 34 millions d’euros (690 000 000 FCFA), devait être versé dans les caisses de la SETRAG, ce mardi 31 mars 2020, explique l’hebdomadaire en ligne Lettre du continent N° 821. Mais compte tenu de la pandémie du coronavirus, le décaissement de la SFI a peut-être été décalé.

Le second prêt d’une valeur de 22,5 millions d’euros (14 760 000 000 FCFA), a été négocié auprès des banques privées.
Le troisième prêt, contracté à Proparco, filiale de l’Agence Française de Développement (AFD), est de 44,7 millions d’euros (29 323 000 000 FCFA).

Le même numéro de la Lettre du continent, indique que Arise Transport, la nouvelle holding d’Olam reprendra les parts du groupe singapourien dans le projet de construction du Transgabonais, une autoroute reliant Libreville et Franceville, longue de 780 kilomètres.

Pamphil EBO

sabrina
sabrina
Community manager chez medias241
Caistab
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille