spot_img

Point de vue: Mobilisation sociale sur Facebook: humanisme ou recherche de likes?

A plusieurs reprises, les réseaux sociaux nous ont prouvé leur esprit fédérateur, à plus ou moins grande échelle, dans des contextes plus ou moins dramatiques.

Ainsi, lors de l’enlèvement des lycéennes par Boko Haram en 2014, c’est une mobilisation soudaine et mondiale, composée d’un grand nombre de personnalités, qui s’élève sur les réseaux sociaux derrière #BringBackOurGirls.

Le Gabon n’est pas en reste, en effet il ne se passe plus un mois sans que Facebook ne soit le lieu d’une mobilisation humanitaire ou social autour d’une cause, si pour la plupart des internautes l’engagement ne dépasse pas le simple like ou l’interpellation désordonnée des structures publics :

« Mais ou est la CNAMGS » ou alors des structures purement privés « Mais que fait la Fondation ? »

Pour certains, ces mobilisations sont l’occasion de briller et se faire voir. La mobilisation autour de Laure, une jeune dame atteinte d’un cancer du sein qui nécessitait une évacuation sanitaire nous a encore démontré les limites de l’engagement version facebook. Entre les multiples cagnottes Airtel money que la famille n’a jamais recu, les visites des hommes politiques à son chevet savamment relayées par voie de presse, Laure a permis à chacun et chacune de briller sur les réseaux sociaux. Cela à d’ailleurs emmené certaines personnes sur Facebook à en faire une histoire privé.

Touche pas à mon buzz 

Tel des peoples qui se disputent un buzzer, il a été choquant de voir des gens se disputer l’exclusivité de communiquer ou d’organiser une mobilisation à ce sujet.
Cela nous emmène à la question centrale : quelle est donc le bilan de ces nombreuses cagnottes au profit de « la famille de Laure » car c’est ainsi qu’était vendu l’argumentaire servi aux âme hésitantes

Quel est le bilan financier de tous ces « Airtel money » quand on sait que la jeune femme a finalement été pris en charge par la Caisse d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale ( CNAMGS) et la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille ( FSBO) qui une fois saisie (date ) a délivré une prise en charge des frais médicaux locaux de Laure.

On apprend aux dernières nouvelles que le montant(total ??) des recettes du concert pour Laure sera reversé à « la lutte contre le cancer » Mais quel est donc cette entité morale nommé « lutte contre le cancer » et pourquoi avoir utilisé l’image, la misère de Laure pour faire la promotion de ce concert avec la promesse que la famille de la jeune dame sera l’unique bénéficiaire des recettes?

Les organisateurs pourront user de leur droit de réponse sur notre site pour apporter un éclaircissement aux dizaines de spectateurs qui vont faire le déplacement du palais des sports en croyant le faire pour soutenir la famille de Laure qui a été  finalement  évacuée vers l’étranger  parce que le temps des profesionelles de santé n’est pas le temps de facebook.

Le mois de janvier se finira t-il sans que les humanitaires 2.0 de Facebook ne bombent le torse et ne brillent devant un autre cas? Faisons confiance au besoin de « Likes » de certains internautes pour une autre mobilisation.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille