RÉGULARISATION DES SITUATIONS ADMINISTRATIVES : LE COÛT ÉVALUÉ À PLUS DE 200 MILLIARDS DE FCFA

La ministre de l’Emploi, de la Fonction publique, du Travail et de la Formation professionnelle, Madeleine Berre, dans une interview accordée au quotidien ‘’L’Union’’ le 2 juin 2020, a passé au crible l’ensemble des réformes entreprises par le gouvernement, qui coûtera à l’Etat plus de 200 milliards de Fcfa.   

« L’évaluation du coût de l’ensemble des régularisations, incluant les recrutements des pré-salaires de toutes les administrations, les recrutements des diplômés des écoles nationales, les reclassements après stage, les avancements automatiques est de l’ordre de plus de 200 milliards de Fcfa », a précisé le ministre dans son entretien. Par ailleurs, elle a indiqué que la problématique des régularisations sera résolue progressivement. En effet, en 2019, une première étape de régularisation a été réalisée sur les secteurs de la Santé, de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de l’administration pénitentiaire.

S’agissant de l’opération de recensement biométrique des agents publics, qui est aujourd’hui à sa seconde phase, Madeleine Berre, affirme que « la particularité de cette opération réside dans l’approche qualitative qui a été retenue. Cette opération a permis de recueillir les premiers résultats intermédiaires, qui ont été présentés au chef de l’Etat, révélant un total de 11 638 agents publics non recensés ». Cette opération a été freinée en raison de la crise sanitaire que traverse le Gabon.

Maxime OWONO

Livraison
Urban FM