spot_img

Scandale Nzouba: Que risque l’ancien président de l’Assemblée nationale ?

Mis en cause dans une affaire de « détention irrégulière de fonds » le président du parti «  les démocrates » risque gros, nonobstant les déclarations de ses proches qui plastronnent sur les réseaux sociaux depuis samedi.

La confiscation par les services de l’Etat de la somme de un milliard cent quatre-vingts-dix millions de fcfa, provenant du Congo et retrouvé dans les valises de l’homme politique a été un coup dur pour ce dernier. Et cette sanction pourrait ne pas être la dernière.

En effet, les articles 469 et 470 du Code des Douanes, disposent prévoient une amende du double de la valeur de l’objet en fraude et la confiscation des objets ayant servis à masquer la fraude, dans le cas d’espèce, il s’agit au mieux des valises retrouvées dans son véhicule, au pire du véhicule lui-même.
Même si cela semblerait invraisemblable et particulièrement sévère, Guy Nzouba Ndama, risque une peine de prison allant de trois mois à un an de prison.

Il s’agit d’une séquence dont ce serait bien passé l’ancien membre président de 20 ans de l’Assemblée nationale, qui n’a toujours pas fait la lumière sur l’origine de cette somme. Certains de ses proches ont déclaré qu’il s’agissait d’un don du Président congolais. Ce qui renforce les accusations des activistes congolais qui affirment que le régime congolais travaille à la déstabilisation du Gabon par certains de ses opposants.

Des faits, s’ils sont avérés peuvent être qualifié de haute trahison.

Alice Zang

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille