spot_img

SOCIÉTÉ : LA HAC VEUT METTRE DE L’ORDRE DANS LA PRESSE EN LIGNE

Dans un communiqué aux allures menaçantes, le régulateur des médias a donné ultimatum jusqu’au 30 septembre à plusieurs organes de presse en ligne de se conformer aux lois gabonaises en matière de presse numérique.

Si la liste des médias est un listing grossier d’entreprises de presse, de blogs d’information qui n’ont jamais revendiqué le titre d’entreprise de presse et de page Facebook, il a le mérite d’attirer l’attention sur deux faits importants.

D’abord la quasi absence de plusieurs médias réputés proches de l’opposition. Cette quasi absence n’est pas le fait que ces deniers se soient scrupuleusement conformés à la loi, mais elle est plutôt selon certains observateurs, la conséquence du lobbying intense de ces organes auprès de la HAC.

Il en de même pour la carte de presse, non obligatoire, elle continue à être délivrée au gré des humeurs d’une commission à laquelle ne participent que certains privilégiés.

Le second point à noter est la présence dans cette liste de nombreux médias bénéficiaires de la subvention à la presse. Ce qui fait penser que des médias sans aucune forme d’existence et parfois sans audience notables, ont été gratifiés de cette subvention au bon vouloir du prince.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille