spot_img

SOCIÉTÉ : UNE JEUNE FEMME EST MISE AUX ARRÊTS POUR TRAFIC DE BÉBÉ

La préfecture de police de Libreville a publié hier lundi 8 août 2022, un avis de recherche contre une jeune femme d’une trentaine d’années pour trafic de bébé à Nkembo.

La recherche a été lancée hier soir par les autorités gabonaises. En moins de 24 h, la suspecte a été mise aux arrêts, grâce aux pouvoirs des réseaux sociaux.

La toile a permis aux autorités d’obtenir toutes les informations nécessaires pour pouvoir mettre la main sur cette jeune femme dont ils n’avaient ni l’identité ni sa localisation.

La préfecture de police de Libreville a annoncé ce mardi matin avoir mis la main sur l’intéressée qui aurait commis un forfait le mois dernier au quartier dit Nkembo. La suspecte risque au moins 5 ans d’emprisonnement et une amende de 10 millions de francs CFA.

Selon le Code pénal gabonais dans son article 20, quiconque aura organisé, facilité un trafic d’enfants ou y aura participé, notamment par le transport, l’introduction sur le territoire national, l’accueil, l’hébergement, la vente, l’emploi illicite ou en aura tiré un avantage quelconque sera puni de la réclusion criminelle à temps et d’une amende de dix (10) millions à vingt (20) millions de francs CFA. Les complices et les instigateurs seront punis des mêmes peines que les auteurs principaux, conformément aux dispositions des articles 6, 48 et 49 du Code pénal et exclus du bénéfice du sursis.

Comme dit le célèbre adage, nul n’est censé ignorer la loi.

Hervé Simon

Hervé Simon
Hervé Simon
Consultant en communication, animateur et présentateur de Medias241.
Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille