PROCÈS DE BLA : ANGES KEVIN NZIGOU  N’A PAS PRIS CONNAISSANCE DU DOSSIER QU’IL RECLAMAIT POURTANT

Les propos sont de Patrick Raponat, le procureur de la République qui récusait hier jeudi le rôle de Me Nzigou, l’avocat de Brice Laccruche Alihanga qui devait comparaître devant le tribunal correction pour « obtention de faux documents. »

Mis au courant de la comparution par citation direction de son client, Me Nzigou aurait préféré multiplier les live Facebook au lieu de consulter un dossier qu’il avait pourtant réclamé au Tribunal.

En effet depuis la mise en détention pour détournement de fonds publics, concussion, blanchiment de capitaux, etc, de celui qui était pourtant son ennemi politique dans le cadre de « l’appel à agir » un parti politique d’opposition dont il est membre, Me Nzigou multiplie les sorties médiatiques sans réels bénéfices pour son client.

Dans la dernière en date chez notre confrère de GMT, il dénonçait le « non respect des droits de La Défense » arguant même qu’il n’avait pas eu accès au dossier de son client. Des affirmations battues en brèche par des sources au Tribunal de Libreville qui affirment au contraire que Me Nzigou a refusé de se déplacer en personne pour consulter les pièces. Chose que l’avocat de Brice Laccruche Alihanga juge d’ « inhabituelle ».

Devant l’incident d’audience, crée par toutes les parties, le procès a été renvoyé au lundi 3 mai pour donner le temps à Maitres Nzigou et Moubembe venu en renfort de s’imprégner du dossier.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x