LA FÉDÉRATION INTERNATIONALE ET LA CONFÉDÉRATION AFRICAINE DES ÉCHECS DONNENT LEUR CONFIANCE AU GABON

Suite au décès du colonel Michel Nguele Viang, président de la zone 4.3 (regroupant plusieurs pays de l’Afrique Centrale) c’est le président de la Fédération gabonaise des échecs, Barthélemy Bongo Akanga Ndjila qui assurera l’intérim, désigné par a Confédération africaine des échecs (ACC) et la Fédération internationale des échecs (FIDE) l’ont désigné.

C’est le 13 juillet 2020 que lesdites instances internationales ont désigné le président par intérim de la zone 4.3 après le décès de son ancien titulaire, le colonel Michel Nguele Viang, par ailleurs ancien président de la Fédération camerounaise des échecs. La durée de l’intérim prendra fin en 2022. Le souhait du président par intérim est de continuer à développer et vulgariser un peu plus ce sport. « Il s’agira pour le bureau directeur de la zone, en collaboration avec les responsables des différentes fédérations, de poursuivre le travail déjà entamé par le précédent président. Et de définir et fixer de nouvelles perspectives de développement de notre sport », a souligné Barthélemy Bongo Akanga dans les colonnes du quotidien ‘’L’Union’’ du 30 juillet 2020.

Notons que la zone 4.3 regroupe le Gabon, la RDC, la Guinée -Equatoriale, la République Centrafricaine, São Tomé et Principe et le Tchad. Au Gabon, les échecs ont beaucoup d’adeptes de toutes les générations.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.