SOCIÉTÉ : VIRÉ PAR LA CNAMGS POUR CAUSE DE COVID-19 ?

Un agent de la caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS ) en arrêt maladie pour cause de Covid-19 aurait été licencié pour ce motif. C’est ce que rapporte notre confrère Gabon média time.

Selon une requête introductive d’instance près le tribunal du travail de Libreville signée du directeur provincial du Travail de la main-d’œuvre et de l’emploi de l’Estuaire, Alain Jules Monangze. Ce geste qui est loin d’être le premier du genre au sein de cet organisme, dénote d’une certaine forme d’abus.

En juillet 2020, cet employé qui cumule 9 ans de service au sein de la CNAMGS diagnostiqué positif au test de Covid-19 est mis en arrêt maladie. « J’avais complètement les poumons amochés, j’arrivais plus à respirer, avec tout ce qui se disait à l’epoque, j’ai préféré suivre mon traitement chez moi et d’ailleurs j’ai contaminé ma femme par la suite », a-t-il confié à nos confrères de Gabon Média Time. Un état de fait qu’il ne manquera de justifier auprès de sa hiérarchie par le dépôt de certificats médicaux.

En dépit de cela, l’agent en pleine convalescence sera convoqué par le directeur des ressources humaines Josette Bivigou pour un entretien, aux motifs « d’absence prolongée ni autorisée ni notifiée » et « perte de confiance ». Par la suite, l’organisme contestant la validité des certificats ira jusqu’à suspendre son salaire avant de le licencier. Face à ce qui conviendrait d’être qualifié d’abus, l’employé s’est saisi du Tribunal de Libreville.

Un fait qui vient une fois de plus jeter le discrédit sur la CNAMGS déjà épinglée en août 2020 dans une affaire concernant l’employée Alida Bayissi, décédée des suites d’une longue maladie, la direction générale ayant refusé de procéder à une évacuation sanitaire, rapporte un syndicat de l’organisme.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x