spot_img

Synamag: une blague ?

Acceptation de cadeaux en nature, refus de respecter les décisions de la hiérarchie ou encore corporatisme exacerbé, la déclaration de ce syndicat entraîne une levée forte de boucliers et cela même au sein de la profession.

Beaucoup de personnes ont cru à une fake news tant la teneur de la déclaration du Syndicat National des Magistrats (SYNAMAG) était affligeante. En effet, comment comprendre que ceux qui ont prêté serment de respecter et d’appliquer la loi puissent refuser de s’y conformer? Que les quelques membres de ce syndicat puisse renier l’essence même de leur engagement pour protéger certains postes qui se veulent apparemment leur chasse gardée ?

Les populations sont en droit d’attendre plus de sérieux de ceux qui sont censés « rendre la loi en leur nom » et s’interrogent justement sur cette sortie.

Car comment prendre au sérieux un syndicat de magistrats censé rendre le droit quand celui-ci ne s’y conforme pas lui-même ?

Comment prendre au sérieux un syndicat de magistrats qui parle de convocation d’un de leur pair sans être à même de ne présenter ne serait-ce qu’une preuve ?

Comment prendre au sérieux un syndicat qui dit ouvertement qu’un magistrat, censé être impartial, peut accepter des cadeaux en nature ?

Comment prendre au sérieux un syndicat qui trouve normal et justifie l’enrichissement suspect d’un de ses collègues dont il ne saurait expliqué la source mais qui se positionne pourtant comme un combattant de la corruption peut-il être crédible ?

Autant de questions qui expliquent la profonde crise de confiance de la population envers la justice depuis quelques mois et la désolidarisation des autres magistrats qui voient en cette prise de position « un fait qui n’honore pas la profession ». Reste dorénavant à savoir les réelles motivations derrière cette sortie tapageuse qui vient encore une fois, comme si cela était nécessaire, jeter le discrédit sur la justice du Gabon.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille