spot_img

Transport urbain : le président du Syltteg exige la construction d’une nouvelle gare routière

Suite à la délocalisation des zones d’embarquements et de débarquements des transporteurs terrestres à l’ancienne gare routière de Libreville , le président du Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (Syltteg) et candidat déclaré à la présidentielle de 2023 , Jean Robert Menié, veut forcer les autorités à désigner une «  nouvelle gare routière »

Le Syltteg a prévue d’organiser une mobilisation hebdomadaire chaque mardi afin que les autorités publiques les relogent sur leur site initiale. Une protestation à laquelle le président du Syltteg a mis un frein ce 03 janvier 2023 après l’ouverture des négociations avec les autorités notamment le préfet de police.

Jean-Robert Menie et son syndicat ont fait des propositions lors de la rencontre avec le préfet de police . Parmi elles, la construction ou l’aménagement d’une nouvelle gare routière. « Nous exigeons la construction ou l’aménagement d’une nouvelle gare routière. Parce que la réalité aussi est là, il faut une gare routière car c’est un outil indispensable dans le système de transport.

La gare routière joue pour le transport ce que le cœur fait pour l’homme, c’est -à -dire qu’il irrigue l’ensemble des lignes et quand il n’y a pas cela , c’est le désordre. » a exprimé le président du Syltteg . En attendant que leurs requêtes soient validées, le Syltteg a repositionné l’ensemble des lignes telles qu’elles étaient avant.

Pour l’heure, selon Jean-Robert Menie, la grève est suspendue jusqu’à nouvel ordre afin de donner aux autorités compétentes, le temps de trouver une solution immédiate.

Demagdalla EYI

Demagdalla Nsome EYI
Demagdalla Nsome EYI
Présentatrice Télé, journaliste et rédactrice à Medias241.
Caistab
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille