spot_img

1968-2018: Le Parti démocratique gabonais fête ses 50 ans!

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)-Le Parti démocratique gabonais (PDG) a célébré de manière symbolique, le 9 mars, son cinquantième anniversaire au Lycée Paul Indjendjet Gondjout. Un choix pas anodin puisque le parti au pouvoir depuis mars 1968, a tenu au même endroit son premier Congrès en août 1970. A l’époque, les locaux de l’actuel lycée Paul Indjendjet Gondjout étaient occupés par le lycée technique national Omar avant qu’il ne soit déporté vers la commune voisine d’Owendo.

Célébré ‘’à l’ère de la rénovation et la régénération’’ du parti de «masse», la célébration symbolique de l’anniversaire du PDG (la vraie date anniversaire étant le 12 Mars) sur les thèmes principaux : « Il nous faut jouer collectifs, car, unis, nous sommes forts » et « Le PDG régénéré et revitalisé dans l’unité et la cohésion » vise un retour aux sources à même de refaire la santé de ce parti en confiant les différents postes de responsabilité à ses nouveaux militants qui les méritent, tout en améliorant consécutivement leur règlement intérieur.

«La devise du PDG « Dialogue-Tolérance et Paix » renforce inlassablement ces efforts consentis. La concurrence n’a jamais signifié une guerre, mais un débat d’idées qui améliore la bonne gouvernance tout en consolidant l’unité et la cohésion des filles et fils du pays. Nous devons saluer le génie d’Albert Bernard Bongo qui a pu réaliser  ces projets tout en sauvegardant la souveraineté nationale du Gabon», a déclaré Eric Dodo Bounguendza, le secrétaire général du PDG.

Eric Dodo Bounguendza  a poursuivi, en interpellant ses ‘’camarades’’ sur les éléments fédérateurs constituant ce congrès. Le premier du genre qu’il organise en tant que sécrétaire général.

«Il s’agit de la structuration et de la discipline éducative. Il a fallu que nous nous rassemblions, pour nous projeter dans la grande fête ultérieure. Je vous remercie d’avoir compris la symbôlique de ce déplacement. Il faut que nous nous revenions aux services», a-t-il précisé.

Exposant sur les grandes lignes des toutes premières assises du PDG dans l’établissement dont il avait la charge à l’époque lycée technique Omar Bongo), François Owono Nguéma, membre du comité consultatif des sages du PDG a indiqué que les travaux du ‘’tout premier congrès’’ du parti ont ‘’contribué à la construction de la prospérité et du développement’’ du parti crée par Omar Bongo Ondimba. Des assises dirigées par le président actif du premier congrès du parti, Jean Stanislas Mingolet.

«Le bilan que nous pouvons tirer de cette histoire, est de nous référer en 1966 avec comme slogan le régionalisme qui constituait un cadre approprié, pour régénérer en recrutant les jeunes cadres et bien d’autres, pour diriger et animer le parti. Mais, le choix délibéré consistait à avoir une paix salvatrice, à la dimension bantou, liée à nos coutumes et traditions ancestrales», a-t-il rappelé.

Célébré exceptionnellement ce 9 Mars, les activités se poursuivront les 17 et 18 mars à l’intérieur du pays. Histoire de donner l’occasion aux uns et aux autres de célébrer avec la base ce ‘’cinquantième’’ anniversaire du parti.

Au lycée  Paul Indjendjet Gondjout, le secrétariat général a procédé aux installations des promus, issus des organes locaux de toutes les provinces du Gabon.

Le parti démocratique gabonais (PDG) a été créé le 12 Mars 1968, dans l’Ogooué-Lolo (Koula-Moutou). Selon ses responsables, il a un effectif actuel de 60.000 membres. Depuis le 15 août 2017, son secrétaire général est le professeur Éric Dodo Bounguendza.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille