spot_img

Blocs Pétroliers : La période de soumission des offres prolongée

B

Les exploitants pétroliers désireux d’explorer les eaux profondes du Gabon, ont jusqu’au 30 septembre 2019 pour soumissionner à l’appel d’offre pour l’attribution des permis d’exploration. Une décision qui devrait avoir un impact après la parution, très attendue, du nouveau code des hydrocarbures en République Gabonaise. 

Initialement prévu pour le mois d’avril, c’est finalement le 30 Septembre prochain que  le cycle d’octroi de licences d’exploitation pétrolière couvrant 34 blocs d’eaux profondes et ultra profondes sera clôturé. L’appel d’offre avait été lancé en novembre 2018. Une prorogation qui retardera à coup sûr la publication du nouveau code des hydrocarbures en République gabonaise.

Ce retard du nouveau Code des hydrocarbures serait, selon certaines sourcs, lié au fait qu’il ne soit pas encore sur la table  des députés d’une part, et d’autre part dû à l’indisponibilité du chef de l’Etat pour des raisons de santé. 

Pascal Houangni Ambouroue, le ministre gabonais du pétrole semblait pourtant rassuré d’une probable promulgation de ce code au mois de décembre dernier. Le temps ne lui a malheureusement pas donné raison.  

Il laisse quand même penser que ce code, en attente d’approbation par le Parlement et la ratification par le président de la République, mettra fin aux taux d’imposition des sociétés de 35%. Les taux de redevances passeront de 13 à 7% pour le pétrole et de 5% et 2% pour le gaz. Et la part de l’État dans les bénéfices tirés du pétrole est également réduite de 55% à 50% dans les zones classiques et de 50% à 45% dans les zones des eaux peu profondes et profondes.

Berthe Blanche

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille