spot_img

EDUCATION : Réforme des bourses, encore des suppressions

La réorganisation des attributions des bourses d’études était à l’ordre du jour du conseil interministériel du 27 mars qui annonce aussi la suppression de certains  services.

Les ministres réunis autour du Premier ministre, Julien Nkoghe Bakale ont passé en revue plusieurs points urgents de l’heure. 

Notamment ceux portant attributions, organisation et fonctionnement du secrétariat d’orientation scolaire, universitaire et professionnelle. Un projet de décret prépare la modification de l’article 44 du décret 450 fixe les modalités de préparation, d’organisation et de délivrance du baccalauréat, celui fixant les conditions d’attributions, de transfert, de suspension, de suppression, d’orientation, de réorientation de bourses et de prêts de bourses aux étudiants. 

Ces questions qui figuraient déjà sur la liste des mesures urgentes du gouvernement, lors du conseil des ministres de février présidé par le président Ali Bongo Ondimba, interviennent dans un contexte de relance économique et de rationalisation de la dépense publique. 

Lors de ce tour de table, Julien Nkoghe Békale fixé les objectifs de son équipe dans plusieurs domaines. Après la suppression du Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent (BCPSGE), du Fonds national d’aide sociale (FNAS), du Comité de privatisation, du Conseil Gabonais des chargeurs (CGC), certains services publics seront encore supprimés, en tout le projet de loi a été abordé pendant cette grande réunion gouvernementale. 

Les résolutions du prochain conseil des ministres devront entraîner palpitations et grincements de dents chez ceux qui refusent les réformes.

Pierre Rolland

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille