spot_img

Gabon : Airtel condamné à payer 35 milliards de francs CFA à une petite entreprise gabonaise

L’opérateur de téléphonie mobile qui avait été condamné en 2019 à payer 35 milliards de francs CFA à 2JTH, une PME gabonaise inconnue du grand public, attend beaucoup du renvoi de la cour commune de justice et d’arbitrage de l’ohada.


Le feuilleton entre Airtel et la PME 2JTH débute en 2014 lorsqu’Airtel refuse de payer une facture présentée par la société dirigée par Tanguy Henoc Eric Mboma Loemba. L’entreprise de ce dernier est pourtant chargée pour le compte d’Airtel de «  régulariser la situation administrative de 270 sites où l’opérateur dispose de pylônes. »


Lire aussi AFFAIRE AIRTEL GABON VS 2JTH : NOUVEAUX REBONDISSEMENTS

Après avoir payé une première facture concernant la régularisation de 70 sites, Airtel Gabon refuse de payer une seconde facture de 1,3 milliard de FCFA, celle-ci concerne les 200 sites restants.


Devant ce refus 2JTH, entame une croisade judiciaire contre Airtel, croisade payante, car l’entreprise indienne a été condamnée en 2015, une décision favorable contre Airtel. La justice gabonaise va condamner Airtel a payer 1,8 milliard à 2JTH, avec une pénalité de retard de 50 millions par jour en cas de non-exécution. La filiale gabonaise d’Ecobank va payer 1.8 milliard sur les fonds d’Airtel


Un paiement qui ne mettra pas un terme à la procédure gardée active par Airtel Gabon. Conséquences, la pénalité de retard continue de courir et portant le montant à payer à plus de 30 milliards de FCFA.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille