FOOT : MALGRÉ UNE TONNE DE FAKE NEWS, LA CAF REJETTE LA PLAINTE DU CONGO

Dans un communiqué publié ce mercredi 26 mai, la Confédération africaine de football (CAF) rejette « purement » et « simplement » les allégations de la fédération congolaise de football (fecofa) sur le « délit de nationalité » de l’international GABONAIS Kanga Guelor.

La campagne de presse orchestrée contre les autorités sportives gabonaises par l’ensemble des médias congolais n’aura pas eu raison du droit et de la vérité. Éliminés avec la manière par l’équipe nationale du Gabon des phases de qualifications à Coupe d’Afrique des nations (CAN), les congolais avaient entrepris de remettre en cause cette brutale élimination en émettant des réserves sur la nationalité de Kanga Guelor, international gabonais de 21 ans jouant pour l’Étoile rouge de Belgrade.

La partie congolaise avait pour la cause une volée de documents notamment un certificat de d’enrôlement datant de 1985 alors que le footballeur gabonais affirme être né en… 1990. Estimant avoir vidé le fond du dossier en recevant les argumentations des deux parties, la CAF a décidé de ne pas donner suite aux accusations de la partie congolaise.

Des voies de recours subsistent néanmoins. Les Congolais pourront faire appel de cette décision devant le Jury d’Appel de la CAF 

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x