spot_img

Gabon : L’heure est à la bancarisation des retraités

Retraités : L’heure est à la bancarisation

A l’exception des personnes à mobilités réduites, l’ensemble des retraités de Libreville, Owendo et Akanda, percevant 150.000  francs ou plus, devront se faire bancariser d’ici le 31 mars, sous peine de voir leur pension retraite suspendue.

La campagne de bancarisation des retraités, lancée le 5 mars dans les grandes agglomérations de l’Estuaire, (Libreville, Owendo, Akanda), est une aubaine. En effet, selon le directeur de la Caisse des Pensions et des Prestations Familiales (CPPF), cette opération permettra aux retraités non bancarisés de bénéficier de certains avantages, rapporte le journal L’Union. 

« Avec la bancarisation, les retraités trouveront auprès des banques et des établissements de micro crédits des facilités, comme l’accès aux terminaux modernes de paiements, l’avance sur pension, l’accès aux crédits pouvant s’étaler sur une durée maximale de 24 mois »,

a souligné Sorel Ongollo.

L’opération permettra aussi, au niveau interne, d’effectuer des meilleurs contrôles, d’avoir une visibilité sur les paiements et l’effectivité des encaissements des pensions par les bénéficiaires. Il sera plus facile de savoir si un retraité a touché sa pension, ou même si un ayant droit touche la pension d’un bénéficiaire décédé. « Non pas que les ayants droit ne toucheront plus rien, cela permet plutôt de passer automatiquement d’une pension-retraite à une pension de réversion versée aux ayants droit », a précisé le directeur de la CPPF.

Cependant, les assurés non bancarisés des villes susmentionnées, qui n’auront pas ouvert de comptes bancaires avant la date limite du 31 mars 2019, verront leurs pensions suspendues, et rétablies qu’après une régularisation.  

Sorel Ongollo a tout de même précisé que les grabataires, c’est-à-dire les personnes qui perçoivent leurs pensions chez elles, et celles ayant une mobilité réduite ne sont pas concernées par cette campagne.  

Les formalités d’ouverture d’un compte bancaire se font au bâtiment abritant les services de la CPPF, derrière le ministère de la Fonction publique. L’assuré pourra choisir la banque ou l’établissement de micro-crédit de son choix, parmi les établissements financiers qui ont érigé des stands à proximité de bâtiment abritant les services de la CPPF, derrière le ministère de la Fonction publique.  

Maxime OWONO

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille