spot_img

Santé : sur les pistes du développement de la biosécurité au Gabon

L’ambition du Gabon d’être un hub en matière de biosécurité pourrait bientôt se concrétiser. C’est ce qui ressort d’une rencontre tenue mardi 22 novembre 2022 entre le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang et le Vice-président du groupe américain Concentric By Ginko. Ce groupe envisage de collaborer avec le Gabon via un partenariat gagnant-gagnant.

Déjà engagé auprès de certains pays du continent et du Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC), le groupe Concentric By Ginko ambitionne d’installer au Gabon un dispositif local d’analyse de microorganisme à travers les laboratoires P4 (Cirmf) et P3 (Carmel).

« Convaincu de ce que l’avenir de la recherche médicale est dans la relation homme-animal, le ministre s’est montré très intéressé par l’offre du groupe américain qui s’inscrit dans un esprit de partenariat gagnant-gagnant offrant ainsi la possibilité d’un transfert de compétence avec l’arrivée en terre gabonaise, des laborantins américains pour des travaux de recherche », rapporte le Nouveau Gabon.

La biosécurité regroupant les mesures à prendre pour éviter des dommages non intentionnels causés à l’homme et à son environnement par les activités de biologie synthétique, n’est pas encore très développée au Gabon.

La concrétisation de ce partenariat entre le pays et le groupe américain pourrait offrir des opportunités, dont la possibilité d’exporter certains fruits vers l’Union européenne (UE), car en raison de la présence de certains organismes nuisibles sur le territoire, le pays est inscrit sur la liste noire des pays exportateurs de certains fruits vers l’UE.

Alice ZANG

Alice Zang
Alice Zanghttps://medias241.com/
Journaliste et intervieweuse politique - société
Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille